Un spécial pour la Saint-Valentin

Qu’est-ce qui m’amène à lancer ce petit blogue? C’est une offre reçue dans ma boite aux lettres. 1$/mois pour un hébergement partagé, chez Hostpapa, pour 36 mois. Espace disque illimité, bande passante illimitée, nombre de sites Web illimités, mais surtout, un nom de domaine pour la prochaine année.

Eh bien. Pour 36 $, c’est une aubaine.

J’ai toujours voulu démarrer un petit blogue afin de raconter mon parcours vers l’indépendance financière. Et au passage, discuter de minimalisme, de développement durable et d’écologie.

Pour financer mon terrier :

Alors… bienvenue dans cette aventure!

Renard Futé

3 réponses

  1. Kimber dit :

    Cool, un nouveau blog à suivre. Je ne vise plus l’indépendance financière pour le moment avec mon changement de situation, mais je vise à dépenser le moins possible pour économiser ce que je peux. Mon conjoint étant blessé et n’ayant plus de travail, nous avons perdu la moitié du salaire familiale. Sans une bonne gestion des finances, nous n’aurions pas pu y arriver. Nous visons également à produire le moins de déchet possible. Je voyage en auto pour le travail, mais en co-voiturage et je fais mes commissions en vélo d’avril à octobre. J’achète beaucoup de vrac, je réutilise, j’achète usagé ce que je peux trouver et dont ma famille a besoin. J’ai un jardin l’été, je remplace mes fleurs qui demandent de l’entretien et ne servent à rien d’autre que paraître pour des plantes médicinales. En même temps, nous tentons de désemcombrer la maison parce que je commence à trouver le poid des objets pesants et je trouve que moins j’en ai, plus j’apprécie ce que j’ai. Et je me questionne souvent sur l’exemple que je veux donner à mes jeunes enfants. C’est maintenant, le moment de leur inculquer un amour de la nature, du peu de possession matériel, mais d’expérience de vie enrichissante! Au plaisir de lire ce blog

    • Renard Futé dit :

      Merci beaucoup pour ce premier commentaire Kimber! Je suppose qu’il est possible de simplement retarder le projet, un tout petit peu? De mon côté, mes objectifs sont doubles : l’indépendance financière partielle à 40 ans, et complète à 45 ans. Mais rien n’est figé dans le roc, on s’entend, les situations changent et évoluent, au gré des saisons.

      C’est avec beaucoup de résilience que vous passez au travers de cette épreuve, toutes mes félicitations. Est-ce que vous avez-un blogue également?

  2. Kimber dit :

    Pour le moment, je suis retournée aux études à temps partiel, dans un domaine qui m’interesse. Une fois terminé, nous regarderons si nous déménageons dans une région moins dispendieuse qu’ici, ce qui nous permettrait de poursuivre sur la voie de l’indépendance financière. En attendant, nous tentons de minimiser nos dépenses pour assurer notre futur et voir de quelle façon nous pourrions tout de même y arriver.

    Je n’ai pas encore de blogue. J’aimerais en créer un, mais pour l’instant, je manque un peu de temps. Je travaille beaucoup, j’étudie et comme mon conjoint ne peut pas forcer, c’est moi qui fait les travaux physiques de la maison. Mais j’avoue que l’idée me trotte dans la tête depuis quelques temps, ne serait-ce que pour m’aider à continuer d’avancer dans ma voie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :